BERTRAND BELIN


Madeleine Lyrics

Oh Madeleine, ma chère tante Madeleine.
Où sont passés tes quatre-quarts, tes Kouign-amanns?
Dans ta maison basse, aux parfums de l'hiver,
Brûlantes soupes, fumantes tasses.
Tu dis, on se lave les mains alors dans la salle de bain,
On se fait de terribles grimaces.
Les joues rosies par le chaud du poêle, saoulés des vapeurs de fioul.
On attend que les grands soient saouls, qu'ils empruntent des sous,
On attend on attend
ça risque de prendre du temps, faut les saouler ces grandes carcasses,
Qui trouvent les gauloises « pas dégueulasses ».
ça risque de prendre du temps, faut les remplir ces grosses vessies,
Lanternes mortes de la nuit.
Oh Madeleine, ma chère tante Madeleine
Tes bigoudis, c'est des fleurs de printemps, bouées d'hortensias
Clochettes des champs,
Un bouquet de jeunes impatients.
Oh Madeleine, ma chère tante Madeleine.
Tes bigoudis, c'est des fleurs de printemps; brassées de violettes,
Un oeillet de Kervihan,
Un bouquet de jeunes impatients.

Correct these lyrics

Watch Bertrand Belin Madeleine video
Hottest Lyrics with Videos
38a1fffe0aa8d5c24247352e8bc17318

check amazon for Madeleine mp3 download
these lyrics are submitted by musixm

Songwriter(s): Bertrand Belin
Record Label(s): 2004 Acousti Quai de sc ne
Official lyrics by

Rate Madeleine by Bertrand Belin (current rating: N/A)
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Meaning to "Madeleine" song lyrics no entries yet
required
capthca required

Characters count
: min. 50 characters